Le musée d’Arts Religieux se situe dans l’ancienne chapelle Saint-Thiébaut de Fréland. Vous pouvez y découvrir des documents d’archives, des habits religieux, des objets du culte catholique des XVIIIe et XIXe siècles et des peintures.

La chapelle Saint-Thiébaut

En 1771, Nicolas Herque, citoyen de Fréland, souhaite y édifier une chapelle. Il s’engage à la construire sur un terrain lui appartenant et à en assurer l’entretien. Il obtient l’autorisation de bénédiction de l’Évêque de Bâle en 1773. La chapelle est érigée et bénie un an plus tard.

En 1895, la route vers Aubure est élargie. En conséquence, la chapelle Saint-Thiébaut est coupée et perd sa destination comme lieu de Culte. Elle est remplacée, en 1896, par la Chapelle de style néogothique en grès rose du pays Welche située sur la montagne. La première Chapelle est alors démolie puis reconstruite dans les dimensions actuelles.

L’initiative de la création du Musée d’Art Religieux revient à Monsieur Marius Ronecker, alors président du Conseil de la Fabrique. Il dépose la requête le 19 août 1981. Le musée est inauguré en 1988.

Saint-Thiébaut, saint patron de Thann

Évêque de Gubbio, en Italie, de 1128 à son décès en 1160, puis canonisé en 1192, Saint-Thiébaut est aujourd’hui le saint patron de la commune de Thann.

À son décès, Saint-Thiébaut légua son anneau à son fidèle serviteur. En 1861, cet homme décida de rentrer dans sa Lorraine natale. Il enchâssa l’anneau à son bâton de pèlerin. Lors d’une étape à Thann, il posa son bâton contre un sapin. Pendant son repos, ce bâton s’enracina et trois lumières apparurent au-dessus des sapins. Le seigneur de l’Engelsbourg décida alors de construire une église à cet emplacement et, aussitôt, le bâton perdit ses racines.

C’est ainsi qu’est né le pèlerinage de Saint-Thiébaut et son culte à Thann.

Informations pratiques

Le Musée d’Art religieux est ouvert à la demande.
S’adresser à Jeannie : 06.50.59.33.08 ou Jean-Marie : 06.62.13.89.87.
Le tarif d’entrée est de 2€.